Kiosque

En 1848, Antoine Senard, ministre de l’Intérieur (France), autorise les mélomanes à se produire en plein air et en public, « à condition que ces rassemblements aient lieu en des endroits au préalable définis et facilement cernables par les forces de police en cas d’apparition de troubles ».

château du héron kiosque © bruno marchal