Lac de Genval

C’est le panorama que l’esprit du vertige, – Déroule à l’infini de la mer et des cieux, – Sous le souffle effréné d’un vent mystérieux, – Dans un écroulement d’ombres et de lumières, – Le voile se déchire, et de larges rivières, – De perles et d’onyx roulent dans le ciel bleu (William Chapman)

lac de genval yachtclub 7. 2013 © ges terzo

 

Lac de Genval

Puis, c’est la preste cadence, – D’un double aviron qui danse, – Sur un lac sonore et frais, – C’est la rumeur monotone, – D’une rafale d’automne, – Découronnant les forêts (Philothée O’Neddy)

lac de genval inversion 10.2013 © ges terzo