Lac de Genval

n Croyez en l’extase des nuages qui traversent les grands horizons au petit vent du soir, au coeur de l’été chaud  – Croyez à la douceur d’une unité ou d’un amour (Julos Beaucarne)

Lac de Genval © André Riche

Lac de Genval

Ce n’était point un simple phénomène de phosphorescence, et l’on ne pouvait s’y tromper. Le monstre, immergé à quelques toises de la surface des eaux, projetait cet éclat très intense, mais inexplicable, que mentionnaient les rapports de plusieurs capitaines (Jules Verne)

Lac de Genval © André Riche

 

Graffitis du Lac

n C’est rien qu’des graffiti, – Sur un mur qu’en finit, – Pas d’courir dans l’espace, – Rien qu’une égratignure, – Pas le genre de blessure – A vous laisser de traces (Anne Vanderlove)

20091107 Graffitis du Lac © André Riche

Papeteries de Genval

Ventilation : Opération qui a pour objet d’entretenir la pureté de l’air dans une enceinte close et de remédier aux dangers de l’air confiné (Dictionnaire Littré)

Papeteries de Genval © André Riche

Foulques

J’étais comme enseveli jusqu’à la ceinture dans une nappe de coton d’une blancheur singulière, et il me venait des imaginations fantastiques (Guy de Maupassant)

Foulques sur le Lac de Genval © André Riche

Ligne 161

On a toujours les défauts de ses qualités, rarement les qualités de ses défauts (Herbert George Wells)

RER Genval © André Riche

Lac de Genval

n Dans la nuit des temps, il y a longtemps, très longtemps, les couleurs n’existaient pas. Presque tout était gris et ce qui n’était pas gris était noir. C’est ce qu’on a appelé la période grise du monde (Arnold Lobel)

Lac de Genval © André Riche

Avenue de Villefranche

Heureux le laboureur ! oui, sans doute, je le serais à sa place si mon bras, devenu tout d’un coup robuste, et ma poitrine devenue puissante, pouvaient ainsi féconder et chanter la nature (George Sand)

Champs (avenue de Villefranche) © André Riche