La Perche

C’était peut-être un archer avec son arc, – Ou bien un musicien avec sa harpe, – Je ne sais plus, – Je ne sais rien, – Tout ce que je sais, – C’est qu’il m’a blessée, – Peut-être avec une flèche, – Peut-être avec une chanson (Jacques Prévert)

SONY DSC

Le Poteau

Demain lorsque le vent effacera mes traces, – Demain lorsque l’hiver étouffera ma voix, – Demain lorsque la mort aura raison de moi, – Lorsque viendra le temps de rejoindre l’espace, – Le ciel d’Alexandrie sera mon dernier toit (Georges Moustaki)

Le Poteau (château d'eau) Genval 1.2015 © Monique D'haeyere

Quartier Royal

Hors du temps, au gré de l’espace, – Fiers de nos corps plus beaux, – Éternels comme froids et glaces, – Seuls comme des oiseaux, – Vienne la blanche semaine, – Ah! Que les temps ramènent, – L’hiver (Monique Leyrac)

Quarteir Royal 1.2015 © Monique D'haeyere - 2

Lac de Genval

Si tu le veux on pourrait partir, – Tous les deux en fermant les yeux, – Au gré du vent sur un voilier blanc, – On glisserait doucement, – Partir enfin, ne plus revenir, – Vers une île inconnue qui nous attend (Liane Foly)

SONY DSC

Hirondelle

Moins de balbutiements sortent du nid sonore, – Quand, au rayon d’été qui vient la réveiller, – L’hirondelle, au plafond qui les abrite encore, – A ses petits sans plume apprend à gazouiller (Alphonse de Lamartine)

Quartier Royal 6.2014 © Monique D'haeyere - 4

Kiosque

Ce que je les ai aimées dans mon enfance provinciale, les vieilles cloches (…) pour la poésie de leur course lointaine au-dessus des cités, des mers et des détroits et aussi pour les beaux œufs de Pâques, teints de violet, de bleu pâle et de rose vif, qu’elles semaient, de ci, de là, dans les plants de salades et les bordures de buis des jardins (Jean Lorrain)

1252953759

Cygne

Quand le souffle divin qui flotte sur le monde, – S’arrête sur mon âme ouverte au moindre vent, – Et la fait tout à coup frissonner comme une onde, – Où le cygne s’abat dans un cercle mouvant ! (Alphonse de Lamartine)

SONY DSC

La Perche

Des jours où il joue les mouches du coche, – Où elles sont émoussées dans le bout, – Les flèches courtoises qu’il nous décoche, – Il est des jours où Cupidon s’en fout (Georges Brassens)

SONY DSC

Carpu

La neige est tombée en légers tourbillons, – Et le vent s’amuse avec ces blancs flocons, – Mon âme est saisie dans des remous sans fin, – Et je ne sais plus où est mon chemin (Marc Aryan)

SONY DSC

Photo sélectionnée pour la deuxième exposition ‘Le patrimoine naturel de Rixensart’, organisée conjointement en 2013 par le Plan Communal de Développement de la Nature et Objectif Rixensart.

Place Jefferys

Je suis né dans un arbre, – Et l’arbre, on l’a coupé, – Dans le soufre et l’asphalte, – Il me faut respirer, – Mes racines vont sous le pavé, – Chercher une terre mouillée (Guy Béart)

Place Jefferys 9.2012 © Monique D'haeyere.place et chapelle ! 011-001.JPG

 

Etang du Lido

Je bois de l’eau au lit je bois au lit de l’eau, – De l’eau au lit au lit de l’eau dans mon lit d’eau, – Oh lo lo lo lo lo dans mon lit d’eau moi je suis aux oiseaux, – Oh lo lo lo lo lo dans mon lit d’eau comme un poisson dans l’eau (Patrick Zabe)

le lido 5 © monique d'haeyere

Bois du Héron

Tu te souviens du pont, – qu’on traversait naguère pour passer la rivière, – tout près de la maison, – le petit pont de bois, – qui ne tenait plus guère, – que par un grand mystère, – et de piquets tout droits (Yves Duteil)

11 bois du héron © monique d'haeyere