Rue du Monastère

Tu ressembles parfois à ces beaux horizons, – Qu’allument les soleils des brumeuses saisons, – Comme tu resplendis, paysage mouillé, – Qu’enflamment les rayons tombant d’un ciel brouillé ! (Léo Ferré)

Rue du Monastère (Bénédictines, champ) 12.2014 © Vincent (Danlee)- 3.jpg