Parc communal

Ami, ne t’en va plus si loin, – D’un peu d’aide j’ai grand besoin, – Quoi qu’il m’advienne, – Je ne sais où va mon chemin, – Je marche mieux quand ma main, – Serre la tienne (Alfred de Musset)

bois de rixensart © florie blaise (4)

Bois de Rixensart

Alors tout s’avivant sous les lueurs décrues – Du couchant dont s’éteint peu à peu la rougeur, – Un charme se révèle aux yeux las du songeur: – Le charme des vieux murs au fond des vieilles rues (Georges Rodenbach)

bois de rixensart © florie blaise