Rue de La Hulpe

Aux pans du ciel l’hiver drape un nouveau décor;  – Au firmament l’azur de tons roses s’allume; – Sur nos trottoirs un vent plus doux enfle la plume, – Des petits moineaux gris qu’on y retrouve encor (Louis-Honoré Fréchette)

rue de la hulpe e © maxime beugoms

Rue de Genval

Mais regardez. Voici le coucher de soleil. – À l’occident plus clair court un sillon vermeil. – Sa soudaine lueur féerique nous arrose, – Et les arbres d’hiver semblent de corail rose (François Coppée)

neige © maxime beugoms

Rue de La Hulpe

La lune est large et pâle et semble se hâter. – On dirait qu’elle a froid dans le grand ciel austère. – De son morne regard elle parcourt la terre, – Et, voyant tout désert, s’empresse à nous quitter (Guy de Maupassant)

1227 rue de la hulpe © maxime beugoms or20091205