Carpu

Dos qui casse à force de creuser des trous, – Le maître a le maïs et l’esclave le bambou, – Le soleil est si chaud qu’il t’a marqué le cou, – Tu vis courbé mais tu chantes debout (Nana Mouskouri)

330 Vallée de la Lasne Carpu 3.2017 © Monique D'haeyere 2.jpg