Lac de Genval

Étendu quelquefois à l’ombre d’une treille, – Où le silence dort, où le zéphyre veille, – Il aime à comparer le murmure des eaux, – Au concert inégal d’une troupe d’oiseaux (Pierre Lemoyne)

128 Lac de Genval 1.2017 © Monique D'haeyere 0.JPG