L’Argentine

Coule s’écoule plus douce, plus douce, – Ma vie dans sa course que l’eau d’une source, – Manège de rêve qu’il pleuve ou qu’il neige, – Toujours est en fleur, – Ton prénom dans mon cœur (Dalida)

rixensart,genval,la lasne

Lac de Genval

Étendu quelquefois à l’ombre d’une treille, – Où le silence dort, où le zéphyre veille, – Il aime à comparer le murmure des eaux, – Au concert inégal d’une troupe d’oiseaux (Pierre Lemoyne)

128 Lac de Genval 1.2017 © Monique D'haeyere 0.JPG

Avenue de Villefranche

La grande plaine est blanche, immobile et sans voix, – Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte, – Mais on entend parfois, comme une morne plainte, – Quelque chien sans abri qui hurle au coin d’un bois (Guy de Maupassant)

120 Avenue de Villefranche 1.2017 © Monique D'haeyere 0.jpg

Rue du Monastère

Tu ressembles parfois à ces beaux horizons, – Qu’allument les soleils des brumeuses saisons, – Comme tu resplendis, paysage mouillé, – Qu’enflamment les rayons tombant d’un ciel brouillé ! (Léo Ferré)

Rue du Monastère (Bénédictines, champ) 12.2014 © Vincent (Danlee)- 3.jpg

Promenade Paul Harris

Je ne sais si le temps est chaud, – Je ne sais si le temps est froid, – Mais d’être amoureux donne foi, – Et cela sert de brasero, – Je brûle et je neige à la fois (Mouloudji)

115 Promenade Paul Harris Lac de Genval neige 12.2010 © Marco van Galder1.JPG