Parc communal

Et il en émane une odeur non de pièce morte, non de sacristie et de toiles d’araignée, mais d’espace végétal, de rafales qui retombent soudain en ouragan de plumes, de feuilles, de pollen de la forêt sans fin … (Pablo Neruda)

1028 bois communal 9.2016 © cedric muscat 2

Parc communal

Toute matière qui s’approche du disque lumineux qui en délimite la surface est happée vers le cœur du phénomène et condamnée, une fois franchie une zone de non-retour, à ne plus jamais reparaître (Jean-Marie Thomasseau)

1025 bois communal 9.2016 © cedric muscat 1

La Lasne

C’est un trou de verdure où chante une rivière, – Accrochant follement aux herbes des haillons, – D’argent ; où le soleil, de la montagne fière, – Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons (Arthur Rimbaud)

1011 la lasne baillois camera obscura 10.2015 © cédric muscat0

Cette photo argentique a été réalisée par Cedric Muscat avec une caméra fabriquée en partie par lui-même, notamment le cadre en bois, le soufflet et le verre dépoli.

Etang Gillet

Le peintre emploie la gamme des couleurs, le musicien celle des sons, le cuisinier celle des saveurs, et il est très remarquable qu’il existe sept couleurs, sept sons, sept saveurs (Lucien Tendret)

etang gillet 10.2012 © cedric muscat-002

Robin

Les oiseaux leurs chants leurs cris c’est joli c’est toute ma vie, – Tout le monde est gai et chante et je comprends leurs mélodies, – Ils me guident vers la famille va chanter dans les prairies (Marcel Martel)

Robin 10.2014 © Gilbert Nauwelaers

 

Château de Rixensart

Prends ma main, Voyageur, et montons sur la Tour, – Regarde tout en bas, et regarde à l’entour, – Regarde jusqu’au bout de l’horizon, regarde, – Du nord au sud. Partout où ton oeil se hasarde, – Qu’il s’attache avec feu, comme l’oeil du serpent, – Qui pompe du regard ce qu’il suit en rampant, – Tourne sur le donjon qu’un parapet prolonge, – D’où la vue à loisir sur tous les points se plonge (Alfred de Vigny)

SONY DSC