Cimetière de Rixensart

Et l’ombre, par degrés, de ses rampantes vagues, – Envahit voûte, murs, pavés, le choeur, la nef, – Le jour des coins, des trous ? les ténèbres le draguent, – Le mystère et la mort triomphent dans leur fief (Maurice Rollinat)

920 Cimetière de Rixensart 9.2015 © Cedric Muscat 2.jpg