Hommage à Pierre Gheux

Nous sommes attristés par la soudaine disparition de Pierre Gheux, architecte-photographe genvalois qui, généreusement, partagea sa passion pour le patrimoine architectural et naturel dans sa commune. Haut en couleur ou en noir et blanc, Pierre nous fit découvrir sur Objectif Rixensart les différentes facettes de son quartier qu’il chérissait tant : la Villa Beau-Site et le vignoble de Genval.

Avec sa participation en 2011 et 2013 aux expositions consacrées au ‘Patrimoine naturel de Rixensart’, il agrandit son cercle d’amis. Ceux qui le connaissaient un peu mieux savent qu’il n’avait pas sa langue dans sa poche, défendant bec et ongles ses idées … le plus souvent dans les domaines environnemental et social.

Nous saluons l’engagement de Pierre pour le bien de la communauté et présentons à sa famille et ses proches nos vives condoléances.

Eric de Séjournet

828 hommage à pierre gheux 24.8.2016

Citron

Ces têtes-là de fleurs dansantes, – Exposent délicatement, – Toute leur gloire, – Quelle simplicité à se perdre, – Et quelle aisance à respirer doucement, – Et quelle aisance, – A avoir des pensées profondes (Chloé Douglas)

827 citron (gonepteryx rhamni) sur nielle des blés quartier royal 6.2016 © patrick vandendael2

Nigelle de Damas

L’âme était plus tranquille, et l’air était plus doux, – Loin du regard de feu du soleil, l’atmosphère, – Des fleurs qui respiraient, à l’ombre de la terre, – Exhalait la fraîcheur, et le parfum dissous (Jules Verne)

818 nigelle de damas 6.2015 © patrick vandendael

Cygne

L’oiseau, dans le lac sombre, où sous lui se reflète, – La splendeur d’une nuit lactée et violette, – Comme un vase d’argent parmi des diamants, – Dort, la tête sous l’aile, entre deux firmaments (René François Sully Prudhomme)

817 cygne vallée de la lasne 8.2016 © gilbert nauwelaers

 

Maison des Jeunes

La gravure est une véritable traduction, c’est-à-dire l’art de transporter une idée d’un art dans un autre, comme le traducteur le fait à l’égard d’un livre écrit dans une langue et qu’il transporte dans la sienne (Eugène Delacroix)

SONY DSC

Parc communal

Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois, – Dans tout ce qui m’entoure et me cache à la fois, – Dans votre solitude où je rentre en moi-même, – Je sens quelqu’un de grand qui m’écoute et qui m’aime ! (Victor Hugo)

629 bois communal 6.2016 © cedric muscat