Bois de Rixensart

Et tantôt son plaisir est de voir la nuance, – Que cent diverses fleurs font de leur alliance, – Sur le vivant émail d’une planche à fond vert, – Où chacun à l’envi se produit et se perd (Pierre Lemoyne)

SONY DSC

 

Parc communal

Eugène, puisque Juin, le plus feuillu des mois, – Est de retour, veux-tu tous deux aller au bois ? – Ensemble et seuls, veux-tu, sous l’épaisse ramure, – Prendre un long bain de calme, et d’ombre, et de verdure ? (Auguste Lacaussade)

712 parc communal 5.2016 © cedric muscat4

Villa Beau-Site

Le vent léger, qui croise en mobiles réseaux, – Ses rides d’argent clair, laisse de sombres zones, – Où les arbres, plongeant leurs dômes et leurs cônes, – Tremblent, comme agités par des milliers d’oiseaux (Jules Breton)

628 villa beau-site 6.2016 © véronique wynant

Sentier vicinal 52

Ces nuages de plomb, d’or, de cuivre, de fer, – Où l’ouragan, la trombe, et la foudre, et l’enfer, – Dorment avec de sourds murmures, – C’est Dieu qui les suspend en foule aux cieux profonds, – Comme un guerrier qui pend aux poutres des plafonds, – Ses retentissantes armures (Victor Hugo)

6c505-2164983587

Carpu

Oh ! Comprends ce qu’il souffre et sens bien comme il aime, – Celui qui poserait, au lever du soleil, – Un bouquet, invisible encor, sur ton sein même, – Pour placer ton bonheur plus près de ton réveil ! (René Sully Prudhomme)

624 lever de soleil carpu 6.2016 © patrick vandendael2

Bernache du Canada

Voilà qu’à l’horizon s’élève une clameur, – Elle approche, elle vient, c’est la tribu des oies, – Ainsi qu’un trait lancé, toutes, le cou tendu, – Allant toujours plus vite, en leur vol éperdu, – Passent, fouettant le vent de leur aile sifflante (Guy de Maupassant)

615 bernaches du canada carpu vallée de la lasne rue du moulin 3.2016 © véronique wynant