Rue du Réservoir

C’est l’hiver qui s’efface, la fin d’une saison, – C’est la neige qui fond, ce sont les eaux de Mars, – La promesse de vie, le mystère profond, – Ce sont les eaux de Mars dans ton coeur tout au fond (Georges Moustaki)

302 Rue du Réservoir 2.2016 © Monique D'haeyere.jpg