Place Hubaut

J’errais donc, l’oeil rivé sur le pavé vieilli, – Quand avec du soleil aux cheveux, dans la rue, – Et dans le soir, tu m’es en riant apparue, – Et j’ai cru voir la fée au chapeau de clarté, – Qui jadis sur mes beaux sommeils d’enfant gâté, – Passait, laissant toujours de ses mains mal fermées, – Neiger de blancs bouquets d’étoiles parfumées (Stéphane Mallarmé)

202 Avenue des Cormiers La Fée du Lac 1.2015 © Christian Petit.jpg