Etang du lac

Dans la vasque, pourtant, des fleurs, givre à demi, – Semblent les rêves frais du cristal endormi, – Et sèment d’orbes blancs sa lucide surface, – Lotus de neige éclos sur un étang de glace, – Lys étranges, dans l’âme éveillant l’idéal, – D’on ne sait quel printemps farouche et boréal (Catulle Mendès)

L'étang du lac 1.2016 © Monique D'haeyere0.jpg