Avenue des Pâquerettes

Bonheur à toi, feuille bénie, – Qui ce matin rouge et flétrie, – Prenais ton vol dans la forêt : – Pauvre feuille sèche et sonore, – Chez un enfant tu fais éclore, – Deux plaisirs que le coeur adore : – Le souvenir, et le regret ! (Apollinaire Gingras)

1120 avenue des paquerettes 10.2015 © cedric muscat0