Rue de l’Augette

Tout seul, – Que le berce l’été, que l’agite l’hiver, – Que son tronc soit givré ou son branchage vert, – Toujours, au long des jours de tendresse ou de haine, – Il impose sa vie énorme et souveraine, – Aux plaines (Emile Verhaeren)