Parc communal

N’avez-vous point pris garde à ce vent doux et subtil, qui ne manque jamais de respirer à l’orée des bois ? C’est l’haleine de leur parole ; et ce petit murmure ou ce bruit délicat dont ils rompent le sacré silence de leur solitude, c’est proprement leur langage (le chêne à Cyrano) (Savinien de Cyrano de Bergerac)

Verger Espace Grimberghe 12.2013 © Monique D'haeyere.jpg

La Fée du Lac

Chaque flot est un ondin qui nage dans le courant, chaque courant est un sentier qui serpente vers mon palais, et mon palais est bâti fluide, au fond du lac, dans le triangle du feu, de la terre et de l’air (Aloysius Bertrand)

Lac de Genval La Fée du Lac 2.2014 © Christian Petit.jpg

Buse

Je voudrais être un arbre, boire à l’eau des orages, – Pour nourrir la terre, être ami des oiseaux, – Et puis avoir la tête si haut dans les nuages, – Pour qu’aucun homme ne puisse y planter un drapeau (Renaud)

Buse dans la Vallée de la Lasne (Carpu) 2.2013 © Gilbrt Nauwelaers.jpg