Parc communal

N’avez-vous point pris garde à ce vent doux et subtil, qui ne manque jamais de respirer à l’orée des bois ? C’est l’haleine de leur parole ; et ce petit murmure ou ce bruit délicat dont ils rompent le sacré silence de leur solitude, c’est proprement leur langage (le chêne à Cyrano) (Savinien de Cyrano de Bergerac)

Verger Espace Grimberghe 12.2013 © Monique D'haeyere.jpg

Buse

Je voudrais être un arbre, boire à l’eau des orages, – Pour nourrir la terre, être ami des oiseaux, – Et puis avoir la tête si haut dans les nuages, – Pour qu’aucun homme ne puisse y planter un drapeau (Renaud)

Buse dans la Vallée de la Lasne (Carpu) 2.2013 © Gilbrt Nauwelaers.jpg

Villa Beau-Site

Qu’il neige et l’on verra peut-être, – Les nids perdus depuis cent ans, – Le vent d’amour les a fait naître, – Le vent d’hiver n’est que le vent (Gilles Vigneault)

Villa Beau Site 2.2014 © Eric de Séjournet.JPG