Parc communal

Un étang solitaire, en sa nappe profonde, – Et noire, amoncelait sans bruit, – Ce trésor ruisselant des perles de la nuit, – Qui se posaient, claires, sous l’onde (Charles-Marie Leconte de Lisle)

bois communal leica m6 kodaktmax100 film 9.2013 b © cedric muscat

Héron

Dès l’aube un héron s’est figé comme un jonc, – Sur le bord du lac vierge où son image plonge, – On le dirait surpris par le philtre d’un songe, – Évadé du réel, béat sur son pied long (Albert Ferland)

l_observateur tranquille des eaux du lac 9.2012 © benoit nihoul (3)

 

Grenouille

Si la pluie te mouille, mon amour nouveau, – Si la pluie te mouille, n’aie pas peur de l’eau: – Tu te fais grenouille, mon amour tout beau, – Et la pluie vadrouille le long de ton dos (Anne Sylvestre)

vallée de la lasne grenouille 8.2013 © gilbert nauwelaers-002.2013 © gilbert nauwelaers-002

Parc communal

L’amour est dans le mot, le mot est dans le coeur, – Le coeur est dans l’oiseau, l’oiseau est dans l’oeuf, – L’oeuf est dans le nid, le nid est dans le trou, le trou est dans le noeud, – Le noeud est dans la branche, la branche est dans l’arbre (Edith Butler)

verger dans le parc communal 8.2013 © cedric muscat