Square Dessy

En octobre, quand l’or triomphe en son feuillage, – Mes pas larges encore, quoique lourds et lassés, – Souvent ont dirigé leur long pèlerinage – Vers cet arbre d’automne et de vent traversé (Emile Verhaeren)

Square Dessy © Berna de Wilde

Silène

n Tout marche vers un terme, et tout naît pour mourir ; – Dans ces prés jaunissants tu vois la fleur languir (Alphonse de Lamartine)

Silène © Gilbert Nauwelaers

Roseau

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire, – Que les parfums légers de ton air embaumé, – Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire, – Tout dise : Ils ont aimé ! (Alphonse de La Martine)

Roseaux Vallée de la Lasne © Gilbert Nauwelaers