Bécassine des marais

n Oh ! la terrible nuit pour les petits oiseaux ! – Un vent glacé frissonne et court par les allées ; – Eux, n’ayant plus l’asile ombragé des berceaux, – Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées (Guy de Maupassant)

Bécassine des marais © Bruno Marchal

Place Hubaut

All the majesty of a city landscape, – All the soaring days in our lives, – All the concrete dreams in my mind’s eye, – All the joy I see thru these architect’s eyes (David Bowie)

Avenue des Cormiers © Francis Dominé

Cygne

Doucement, sur son léger coussin de plumes, le cygne rame et s’approche. Il s’épuise à pêcher de vains reflets et peut-être qu’il mourra, victime de cette illusion, avant d’attraper un seul morceau de nuage (Jules Renard)

Cygne © André Riche

Mésange

n Dans les grands arbres nus que couvre le verglas, – Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège; – De leur oeil inquiet ils regardent la neige, – Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas (Guy de Maupassant)

Mésange rue Haute © Claire Bastin