Rue du Baillois

n … la vie c’est un livre qu’on aime, c’est un enfant qui joue à vos pieds, un outil qu’on tient bien dans sa main, un banc pour se reposer le soir devant sa maison (Jean Anouilh)

Bourgeois rue du Baillois © Francis Dominé

Château de Rixensart

Lorsqu’une porte se ferme, il y en a une qui s’ouvre. Malheureusement, nous perdons tellement de temps à contempler la porte fermée, que nous ne voyons pas celle qui vient de s’ouvrir (Alexander Graham Bell)

Château de Merode porte latérale © Hubert Desgain

Château du Lac

n Vous avez franchi les mers d’Orient, – Vous avez dormi sur le sable clair, – Vous avez cousu des tapis volants, – Et puis savouré le thé du désert (Charles Gérard)

Château du Lac nocturne © Eric de Séjournet

Lac de Genval

n Greniers de ma vie, longtemps déserts, que toutes vos portes s’ouvrent maintenant comme les battants d’une écluse (Ernst Stadler)

Lac de Genval A © Francis Dominé

La Sarabande

Les saisons sont ce qu’une symphonie devrait être : quatre mouvements parfaits en harmonie intime les uns avec les autres (Arthur Rubinstein)


Kiosque à musique © Eric de Séjournet